27 sept

Merci ki ?

Singapour

Il fait nuit, nous nous dirigeons tout droit chez Fab.

Singapour, c’est la pause. Ici, personne t’interpelle a longueur de temps pour que tu daignes acheter la babiole souvenir. Ici, on ne marchande pas. Ici, c’est toujours propre. Ici, on te dit « Bonjour », « Merci », « Mais je vous en prie », « au revoir ». Sans deconner, y a 5 ans, ca m’avait pris la tete mais aujourd’hui, ca fait du bien, car ca fait suite a 4 mois de vagabondage.

Mais le top du top est de retrouver Fab, de se vautrer dans son canape confortable, de plonger dans sa bibliotheque, de s’ennivrer au champagne et de se delecter de petits falafels en ecoutant du Jazzzz dans un bar branche.

Oui, monsieur, ca fait grave du bien.

Merci ki ? Merci Fab

Un Commentaire

  1. Florent
    janvier 8, 2011 à 8:05
    Permalien

    T’as lessive sent la soupline ?

Ajouter un Commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*