01 nov

Le bus

Les trajets en bus népalais, c’est tout une histoire.

Une histoire, qui prend son temps mais qui reste pleine de rebondissements.

C’est dû au narrateur qui use d’une syntaxe bien particulière. Il s’arrête brusquemment avant les points et les mots s’entrechoquent.  Parfois, c’est simplement à cause d’une panne de vocabulaire. Mais souvent, c’est qu’il est distrait par un quelconque évènement.

Malgré tout, sur fond de musique techno-indi, ce conteur professionnel nous embarque par son flow nonchalent.

C’est une histoire qui s’apprécie particulièrement au grand air.

 

2 Commentaires

  1. Aurel
    janvier 7, 2011 à 4:11
    Permalien

    et tout ça sans casques ! Eh bah bravo !

  2. janvier 7, 2011 à 5:15
    Permalien

    Je veux recommencer !

Ajouter un Commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*