28 oct

Tout secoué

Cette nuit, je n’arrive pas à dormir. Je suis agité, je me retourne: dos, côté, ventre… Merde, mon drap part en torche, mauvais présage.

Je suis énervé, excité, effrayé. Mayday, je perds le contrôle de ma nuit, ce n’est pas gagné.

Je rêve de chute, lente, condamnente. Merci, jatteris dans un lac, je suis sauvé.

Je suis perturbé mais je l’explique. Demain, je me jète d’une montagne. J’ai souvent rêvé de parapente mais cette nuit je suis hanté par la réplique de « La Haine » :  » Tic, Tac, Tic, Tac, l’important c’est pas la chute, c’est l’attérissage !

5 Commentaires

  1. Aurel
    janvier 7, 2011 à 4:12
    Permalien

    oh my god !

  2. Brigitte
    janvier 10, 2011 à 12:15
    Permalien

    Ton récit avant le saut en dit long sur tes états d’âme…
    mais après ton vol?
    Nous sommes en attente de tes commentaires .

  3. Benjamin
    janvier 15, 2011 à 1:37
    Permalien

    c’etait genial

  4. michel rocard
    janvier 15, 2011 à 3:38
    Permalien

    glop glop

  5. Brigitte
    janvier 18, 2011 à 9:37
    Permalien

    Bref tes commentaires…
    Bon assez explicite quand même.

Ajouter un Commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*