25 août

Ko Phan’gan pratique

Trouver une guesthouse à Ko Phangan n’est pas mince affaire malgré un choix embarrassant. Tout d’abord, sachez qu’il n’est nécessaire de réserver qu’en période de Full Moon Party. Le reste du temps, l’île parait désertée. En d’autres termes, si vous recherchez le calme, nul besoin de vous exilez à l’autre bout de l’île 3 semaines sur 4. Pour autant, réserver permet qu’on vienne vous chercher au port ; service non négligeable vu les prix des taxis (100 à 1000 Baht en fonction de la distance, du remplissage du véhicule et de l’heure).

Pour trouvez le coin de vos rêves, interrogez votre besoin d’en sortir ! Seule Haad Rin, la ville construite autour de la Full Moon beach, est animée après 22h. Si vous cherchez l’authenticité, fuyez Haad Rin et restez près de Thong sala, la ville port. Chaque soir, un agréable marché de nuit s’y installe ; vous y mangerez mieux et moins cher qu’ailleurs et vous pourrez régulièrement assister à des combats de Boxe Thai. Si vous aimez les profondeurs marines, optez pour la côte est de l’île qui seule permet de se baigner car la marée affecte toutes les autres plages. Par contre, cette baie est difficilement accessible et, pour s’y rendre, on doit faire appel aux onéreux services des 4X4 taxis ou des bateaux taxis. Enfin, les plages sont partout sublimes et isolées à part celles du sud de l’île (Ban Taï et Haad Rin Naï). Elles sont toutes bordées de 1 à 4 hôtels/ restaurants. Bref, c’est beau et tranquille mais on fait vite le tour, et les ballades (nous n’avons pu en faire qu’une seule, peu époustouflante) à l’intérieur des terres nécessitent de louer une moto. On vous le déconseille !!!!!!

Bref, après 17 jours de convalescence obligée sur Ko Phangan, on ne peut que :

- vous déconseiller d’attérir à Haad Gruad Resort, malgré la brochure alléchante et les prix attractifs. Le staff est dédeigneux et le mananger odieux.

- vous proposer plutôt de louer un bungalow de Homestay Phangan Maywok (2 chambres climatisées + cuisine ventilée + balcon pour 900 Baht avec petits déjeuners, négocié à 600 Baht pour 1 semaine sans petits déjeuners). L’ambiance est familiale grace à Tassanee, propriétaire autochtone (rare !). Vous dormirez bercés par les geckos et avec un peu de chance, vous observeerz les animaux de la jungle environnantes (mini croco et grands oiseaux) venir s’abreuver sous votre bungalow.

- vous inciter à manger chez Puk dans son charmant petit resto le long de la route à Ban Taï (photo plus bas). Sa cuisine est fine et moins épicée que partout ailleurs.

presqu'ile de Koh Ma ('l'ile des chevaux') accessible par la plage de Mae Haad

milles saveurs au marché de Thong sala

Tassanee et sa mère, agréables hôtes

Puk

Benjamin, content, bien mangé ! Merci Puk.

5 Commentaires

  1. septembre 24, 2010 à 7:11
    Permalien

    C’est quoi des mini croco ,

  2. berdet
    décembre 15, 2010 à 2:47
    Permalien

    Avez-vous les coordonées de la guesthouse MAYWOK ? Merci de votre réponse

  3. Benjamin
    décembre 18, 2010 à 5:53
    Permalien

    non desole

  4. isabc
    décembre 28, 2010 à 2:17
    Permalien

    bonjour
    absolument pas. desolée. bon voyage

  5. juin 27, 2011 à 8:17
    Permalien

    ça doit être des varans les mini croco.

Ajouter un Commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*