01 août

Phangan Tatoo

Reposés de leur semaine à Ko Samui, nos deux protagonistes débarquent joyeux et plein d’entrain sur l’ile de Koh Phangan, parés à chercher un coin tranquille pour préparer leurs projets respectifs.

A peine sortis du bateau, ils réservent pour Haad Gruad Beach Resort and Spa, bungalows sur une plage privée avec piscine à un prix plus qu’abordable. Rien ne semble pouvoir entacher cette arrivée ensoleillée. Mais l’avenir à d’autres projets pour nos deux héros.

Pour l’instant, sourires aux lèvres et cheveux au vent, ils vérifient le rebond de leurs fessiers à l’arrière du taxi 4×4 qui les emmène. L’arrivée se déroule dans de très bonnes conditions : piscine, lecture, plage, gambadage sur les collines, puis plage, lecture, piscine. C’est au bout du deuxième jour que l’emmerdement s’installe ; il n’y a personne dans cette guest house, pas de sortie possible. Leur décision est prise, demain ils loueront une moto pour explorer les environs. Pendant ce temps, dans les méandres du temps, Ayrton Senna, avance d’une case le pion de nos héros.

Le réveil est à huit heure, Brun enfourche une 125 semi-automatique. Bien que peu assuré, il sait qu’avec prudence il domestiquera la bête. La journée est superbe. Ils dévalent, casques sur la tête, les routes escarpées de Koh Phangan : séance photos sur Koh Ma, l’ile du cheval, visite de Aow Chalokum, un village de pêcheur, ballade vers des cascades asséchées et recherche de bungalows, en vue d’un déménagement. Cependant l’île est déserte et nos deux voyageurs souhaitent un peu d’animation. Deux chiliens leurs ont vantés les mérites de Haad Rin, ville dynamique située à la pointe sud-est. Brun et Blonde s’étaient pourtant promis de ne pas y mettre les pieds ; Haad Rin est la ville de la Full Moon Partie et de tous ses artifices.

La route pour s’y rendre est montagneuse mais parait sans danger. Après une visite de cette ville bâtie pour le tourisme, ils s’installent dans un restaurant pour se désaltérer et manger du poisson grillé : thon pour Blonde, requin pour Brun. L’heure de rentrer s’annonce et nos routards souhaitent jeter un coup d’oeil à la Black Moon Party qui se déroule sur le chemin du retour. De son côté, Ayrton Senna leur prépare une douloureuse surprise. Ayrton Senna n’aime pas la Black Moon Party et ne veut pas que Brun les y conduise. C’est dans une pente à 20%, au détour d’un virage qu’il décide de mettre son plan à exécution : perte de contrôle, dérapage, glissade. Ils sont stoppés net par la barrière de sécurité. Pendant que nos accidentés sont allongés sur le bas côté, Ayrton Senna exulte, mais ce n’était qu’un avertissement. Ils ne verront pas la Black Moon Party, seulement l’hôpital et s’en suivront 15 jours de convalescence.

C’est douloureux, très douloureux, nos héros ne sont que l’ombre d’eux même. Ils ont ont du mal à marcher et doivent se rendre tous les jours à l’hôpital. Fini le grand air, maintenant c’est chambre climatisée. Toutefois, tel un ricochet sur le bitume, le blues arrive mais ne s’installe pas. Brun et Blonde se soutiennent, pansent leurs plaies. Ils rencontrent Puk et ses plats soignés, Run qui les fait remonter sur une mobylette, un chauffeur de taxi attentionné, une chaleureuse équipe médicale mais aussi Fennec, une chanteuse barrée, Tassanee et bien d’autres. Ils s’installent à Thong Sala pour leur convalescence avant de reprendre la route pour la Malaisie avec pour souvenir leurs « Phangan Tatoo ».

Ce très cher Fennec

5 Commentaires

  1. leny
    août 6, 2010 à 9:27
    Permalien

    ca va être beau le bronzage bandage, prenez soins de vous
    Ugo & Leny

  2. RAVILLY
    août 8, 2010 à 9:20
    Permalien

    vous etes supers beaux avec vos bandages quasiment identiques!!!!
    merci pour ces belles photos, et soyez prudents….
    BISES
    LES RAVILOCHES

  3. sophie
    août 10, 2010 à 6:07
    Permalien

    salut vous deux!
    on s’est rencontré sur le marché de Thong Sala (Manu et sophie)
    sympa votre blog, postez vite la suite de vos aventures sans tatoos cette fois ;)
    gros bisous et bon voyage

  4. VERGER
    août 14, 2010 à 8:27
    Permalien

    coucou à vous, ca y est , on peut suivre vos aventures sulfureuses ,ben dite donc , faudra faire attention ou prendre un vélo la prochaine fois.
    Néo va bien , nous aussi, à bientôt pour la suite.
    Comment on fait pour vous envoyer une pce jointe ( PHOTO ) ?
    phiphi
    j’ai fait un gros câlin à Néo de ta part…elle va très bien, elle ronronne de bonheur…bisous ed

  5. Renault
    septembre 3, 2010 à 8:49
    Permalien

    C’est bien on vous suit presqu’à la trace; Ici grand beau temps en ce début de septembre. Une grande pensée de Patrick et moi même. on vous embrasse

Ajouter un Commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*
*